Rangement à graphisme, codage, textes...
 

 :: La malle à bazar :: Contexte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The 100 | May we meet again

avatar
Nîniel
Δ Stranger Creature Δ
Je passe tel un fantôme défiant la mort...
Δ Messages : 478
Δ Pseudo : Cocci, Nîniel
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Fév - 13:29
The 100
May we meet again
La Terre… Pendant bien longtemps, nous l’avons cru inhabitable. Définitivement perdue suite aux catastrophes nucléaires, l’humanité s’était faite à l’idée de finir leurs jours à bord de l’Arche, une station spatiale équipée pour tous nous abriter. On nous avait promis que l’union des douze stations allaient être nos saluts, mais nous avons été floués. L’oxygène ne serait jamais suffisant pour permettre notre survie. Il ne restait plus que trois mois d’air pour tous, alors la décision d’envoyer cent délinquants sur notre planète natale fut prise. Le chancelier avait voté cette décision. Ces jeunes avaient comme mission de nous prouver qu’il y avait toujours un moyen de survivre sur Terre et que le niveau de radiation n’était plus suffisamment élevé pour causer notre mort. Seulement, ce ne fut pas les résidus nucléaires qui s’en prirent à eux. Il restait des survivants sur la Terre, des natifs, qui s’en prirent à eux, tout un peuple contre un petit groupe de délinquants armés de ce qu’ils avaient sous la main.

Les flammes dévastèrent les natifs. Alors qu’un assaut avait eu lieu sur la navette, les jeunes mirent le feu à l’armée de leurs ennemis pour remporter la victoire. Les hostilités purent s’arrêter là, mais un nouvel ennemi apparut. D’autre survivant vivant dans un bunker retenait nos jeunes. Ils voulaient extraire leur moelle osseuse pour pouvoir résister eux aussi aux radiations, mais ils furent mis en échec. D’abord alliés avec les natifs, nous nous sommes opposés à ces hommes des montagnes et ce fut Clarke, l’une des Cent, qui tourna la situation à notre avantage. Irradiant le bunker, elle libéra les nôtres qui purent rentrer dans notre nouveau camp. L’Arche se trouvait désormais sur Terre et c’était notre nouvelle maison.

Seulement, la paix n’est pas encore présente parmi nous. La colère gronde parmi les nôtres, tandis que notre peuple venait de rejoindre la coalition de la Heda. Certains rejettent cette alliance et s’opposent à l’aide des natifs. De leur côté aussi les tensions sont présentes. Des ambassadeurs voient notre arrivée comme une faiblesse de leur chef et un coup d’état est fomenté. Renversé par ceux qui considèrent que nous aurions dû être tués, Lexa disparut. L’hypothèse de sa mort fut annoncée par le début d’un conclave qui ne dura qu’une nuit. Une nouvelle Heda monta sur le trône, mais sa présence est remise en cause, n’ayant jamais reçu la passation de pouvoir comme le veut la tradition.

Les tensions montent entre les différents clans de la coalition et nous sommes au bord d’une nouvelle guerre avec les natifs. Le blocus mis en place nous contraint à nous retrancher dans l’Arche et la moindre erreur pourrait causer notre perte. Mais s’il n’y avait que cela, nous pourrions réussir à faire face à la situation… Un autre danger plane dans la forêt. Des créatures, mutées suite aux radiations, ont fait leur apparition, quittant des terres éloignées sans que l’on ne sache la raison de leur migration. Tout ce que nous savons à leur sujet est leur dangerosité envers l’homme. Ils ne nous craignent pas et certains ont déjà disparu sous leur croc. Seront-ils ceux qui vont décimer le reste de la race humaine, ou est-ce l’annonce de l’arrivée d’une menace bien plus grande ? Le doute plane et en ces temps troublés, ce n’est jamais une bonne chose.

_________________
— Ai giv ai op gon nemiyo kom lanik-de —

Spin yu raun ona krasha-de, ai snogon. Yu na sen em in? Ste poda sof ona yumi, ste hosh yumi daun, ste shil yumi op… Yumi na kamp raun ‘mo krasha snap, you. E’na ste meizen. Krei meizen. × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le placard de Nîniel :: La malle à bazar :: Contexte-
Sauter vers: